Le Prophète
mardi 16 juillet 2019 . 01h22 .
Français
Ville de Cavalaire-Sur-Mer, Cavalaire, ville, mairie, plage, mer, port, nautisme, tourisme balnéaire, agenda, événements, festivités, culture, social, jeunesse, sport, écologie, association
 
Vous êtes-ici : Accueil / CULTURE & PATRIMOINE / Patrimoine / Patrimoine Maritime / Les Epaves / Le Prophète
 
Les Epaves autour de Cavalaire
Le Prophète

 
Histoire du Prophète
Sa construction fut artisanale, dans l'atelier de la tuilerie de Ch. Reynaud et Cie à Sète en 1853. Francisé à Marseille le 10 mars 1853, par Cohen et Cie, il est vendu à Claude Mourou le 8 juillet 1857 pour 10 670 Francs.
 
Le petit bâtiment était utilisé sur les lignes maritimes reliant l'Algérie à la côte provençale.
 
Naufrage du Prophète
Le 26 mars 1860, le Prophète, Commandant Cotton, en provenance de Bône et Philippeville, s'abrite dans la rade d'Agay près de St-Raphaël. Quelques jours plus tard, vers le 30, il fait naufrage près du cap Lardier, à la suite d'une voie d'eau. La cargaison de blé est perdue.
 
Le Prophète représente la plus vieille épave connue à ce jour, de navire à vapeur et à hélice de la côte provençale. Si le Panama de 1843 (à roue et "décortiqué" avant sabordage) et la Ville de Grasse de 1848 (à roues) sont les seuls témoins d'une marine disparue, lui demeure l'ancêtre des vapeurs...

 

Mots clés
Fil Infos
Multimédia
Accès presse
Accès espace extranet
Liens utiles
Archives